En passant...



Voici un petit aperçu de mes lectures,
passées ou en cours.

Et comme un blog se nourrit aussi
des commentaires de ses lecteurs,
n'hésitez pas à vous exprimer, vous aussi !

vendredi 15 mai 2015

In Cathedra, de Henry Le Bal et Thierry Bécouarn



Mes parents m'ont offert ce petit livre il y a quelques jours, livre qui vient de paraître et qui s'avère être très particulier pour moi.
Tout d'abord par son sujet : la Cathédrale Saint Corentin à Quimper. Quimper, chef-lieu du Finistère, est la ville où j'ai grandi et la Cathédrale est l'église où j'ai passé une bonne partie de mon enfance. J'y ai fait ma Première Communion et ma Confirmation ainsi que ma Profession de Foi, j'y ai rencontré nombre de personnes qui restent des "phares" dans mon existence, par leur amitié, leur foi, leur présence. Cette Cathédrale, c'est aussi celle où mon mère dirige, depuis plus de 35 ans maintenant, la chorale où j'ai appris les bases de la musique vocale et liturgique (j'y suis allée pour la première fois à l'âge de 4 ans !)... un lieu chargé d'histoire pour moi, sans parler des évêques qui y sont inhumés et que j'ai, pour deux d'entre eux au moins, connus et appréciés.
Le photographe, aussi, que je connais par mon père, qui prend chez lui des cours de photographie. J'ai visité son atelier, à un moment douloureux il y a un peu plus d'un an, et j'y ai rencontré un homme d'une gentillesse exemplaire et d'une grande finesse, à la fois intellectuelle et artistique... un homme dont j'apprécie beaucoup le talent.

Et puis, il y a la poésie.
Un art littéraire auquel je suis particulièrement hermétique. En lisant la préface écrite par le curé de la Cathédrale, puis l'avant-propos des deux auteurs, j'ai senti comme un appel, une invitation à lire et à savourer.

Ce fut un beau voyage ! J'ai été très touchée, profondément, même, par les lignes et courtes et fluides d'Henry Le Bal. L'écrivain et dramaturge s'y adresse à la Cathédrale elle-même, telle une bien-aimée qui se découvre sous un jour inconnu, voilé de mystère.
Il faut dire que l'histoire de ce livre est assez singulière puisqu'il est né durant d'importants travaux de chauffage qui ont défiguré l'édifice pendant plusieurs semaines à la fin de l'année 2014. Henry Le Bal et Thierry Bécouarn ont eu l'occasion d'y passer du temps en dehors d ela présence des ouvriers et ont pu voir ce que personne d'autre n'a contemplé : la Cathédrale sous un aspect désolé, inhabituel, qui en a transformé jusqu'à son identité, presque son essence. Au point de lui donner une autre personnalité, marquée par l'Absence de Celui pour qui elle a été construite. Sous les bâches, les voiiles, Dieu semble avoir été relégué au rang des oubliés. La Cathédrale, si habitée d'habitude, est transformée par le manque et l'absence de Dieu durant toute la période des travaux. Et c'est cette absence qu'ont su saisir, de manière très paradoxale, les deux artistes qui nous offrent là ce très bel objet.

Mais peut-on réellement parler ici d'"absence" ? N'est-ce pas, plutôt, comme une présence malgré l'absence que Thierry Bécouarn a photographiée ? Qu'Henry Le Bal a su mettre en mots ? Eux seuls connaissent les réponses à ces questions...

Paru aux éditions Palantines, 2015. ISBN : 978-2-35678-118-5.