En passant...



Voici un petit aperçu de mes lectures,
passées ou en cours.

Et comme un blog se nourrit aussi
des commentaires de ses lecteurs,
n'hésitez pas à vous exprimer, vous aussi !

mardi 12 avril 2016

Fioretti de Padre Pio, de Pascal Cataneo



Ce livre m'a été prêté par une amie il y a quelques mois (hem...) et j'ai mis un certain temps à l'ouvrir. Peur, sans doute, d'un récit un peu mièvre, un peu trop « merveilleux » pour être vrai…
Eh bien pas du tout. Ces « fioretti » sont de très courts récits de ce qu'a été la vie de Padre Pio et du surnaturel qui a accompagné bien souvent son existence. Il faut dire que la vie de ce moine capucin, mort en 1968, est quelque peu surprenante, tant les charismes dont cet homme, ce saint homme, était doté sont importants.
Padre Pio avait la faculté d'entendre les prières qui lui étaient adressées. Il avait aussi le don de bilocation, c'est-à-dire qu'il pouvait se rendre en divers endroits… sans quitter son couvent de San Giovanni Rotondo, en Italie. Il parlait avec son ange gardien et combattait Satan et ses sbires très régulièrement. Il confessait nombre de pénitents chaque jour et était capable de « voir » leurs péchés et de leur en faire la liste. De fait, il a ramené un grand nombre de personnes dans le droit chemin, pendant des années.
Mais sa vie, si elle était émaillée de grandes grâces, était aussi remplie de beaucoup de souffrances. Ses combats contre le démon étaient réels et, même s'il en était toujours victorieux, grâce au Christ, ils le laissaient meurtri physiquement. Et puis Padre Pio était stigmatisé. Ces blessures le faisaient souffrir chaque jour, spécialement le vendredi, jour où il communiait particulièrement aux souffrances du Christ crucifié.
La vie de cet homme est jalonnée aussi de miracles, de guérisons inexpliquées, obtenues pour ceux qui venaient s'en remettre à lui. Mais Padre Pio n'en tirait aucun orgueil. Il savait que derrière chaque miracle, c'était le Christ qui agissait et qu'il convenait de le remercier. Toute la vie de ce prêtre est une véritable école d'humilité.

On ne s'attendra pas ici à de la littérature, mais à une suite de courts récits et témoignages, souvent attendrissants, parfois « musclés » (le père n'était pas tendre avec certains de ses pénitents!). En tout cas, c'est une bonne entrée en matière pour qui veut connaître la vie de ce saint pour notre temps, particulièrement en cette année où les croyants se placent plus particulièrement sous le regard miséricordieux du Père.


Paru aux éditions Médiaspaul, 1990. ISBN : 2-7122-0362-3.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire