En passant...



Voici un petit aperçu de mes lectures,
passées ou en cours.

Et comme un blog se nourrit aussi
des commentaires de ses lecteurs,
n'hésitez pas à vous exprimer, vous aussi !

mercredi 11 janvier 2012

La Fabrique, tome 1 : Le Créateur destructeur, de Peb et Fox



J'ai découvert cette bande dessinée un peu par hasard, à la bibliothèque où je travaille. J'étais en train de faire de la place dans les étagères quand soudain, elle m'est littéralement tombée dessus, elle m'a tendu les bras, s'est précipitée sur moi... bref, je n'ai pas pu faire autrement que de m'installer avec elle et de l'ouvrir... Et j'ai bien fait !
Je l'avais achetée pour les étudiants, mais n'avais pas eu le temps de la lire. Ah ! Comme j'aimerais avoir le temps de lire tous les romans et toutes les bds que j'achète pour les étudiants ! Au moins, je saurais ce que je leur donne en pâture !
Trèves de bavardages, la bd.

La couverture donne à elle seule le ton... Il est ici question d'une entreprise énorme, gigantesque, dont on ne sait absolument pas ce qu'elle produit, le pourquoi de son existence... mais ce n'est pas si grave que ça au fond. Parce que le propos des auteurs est, avec beaucoup d'humour et un dessin excellent, de croquer les relations entre le patron de cette entreprise et les employés, la masse laborieuse. Évidemment, le trait est forcé, les scènes sont excessives, le PDG est odieux, absolument horrible, abject, imbu de lui-même... et si drôle ! Drôles aussi sont les employés qui se distinguent du lot, de la "masse laborieuse" : Trognon, le pauvre héros si malheureux, le syndicaliste, le cuisinier, la secrétaire, l'assistante de direction, le responsable réseaux, le DRH... ils sont tous très bien campés, et surtout hilarants, même si le propos fait vraiment froid dans le dos. L'actualité économique ne permet pas de faire totalement l'impasse sur l'aspect purement descriptif des choses, même si il faut garder à l'esprit qu'il ne s'agit pas là de la réalité, mais bien d'une satyre. Évidemment, tout cela est à prendre au quatre-vingt-quinze-millième degré, on l'aura compris.

Côté dessin, c'est simple, sobre au niveau du trait, très coloré : les personnages sont croqués sous l'apparence de souris (grise pour le PDG, marron pour tous les autres), avec des traits physiques caractéristiques pour ceux qui sortent du lot, et qu'on retrouve d'une planche à l'autre. L'album est en effet construit sous forme d'histoires courtes d'une page ou deux, avec des rappels hilarants de certaines situations dans les pages suivantes. En tout cas, c'est une excellente mise à distance du monde parfois difficile des grandes entreprises, avec un trait et un ton volontairement caustiques et caricaturaux. Une bonne découverte (et une agréable pause au milieu de mon déménagement de ce jour-là, ce qui n'était pas du luxe, vous pouvez me croire !).
Ah oui, le parachute du PDG, sur la couverture, il est... doré, bien sûr !

Paru aux éditions Paquet, 2009. ISBN : 978-2-88890-303-1

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire