En passant...



Voici un petit aperçu de mes lectures,
passées ou en cours.

Et comme un blog se nourrit aussi
des commentaires de ses lecteurs,
n'hésitez pas à vous exprimer, vous aussi !

dimanche 15 août 2010

Best Love Rosie, de Nuala O'Faolain



J’ai emprunté ce roman, et attendu un certain temps avant de l’ouvrir. J’avais avant des lectures utilitaires que je me suis dépêchée de terminer, histoire de pouvoir savourer celle-ci. J’avais déjà lu, du même auteur, "L’Histoire de Chicago May", enquête de type journalistique sur la vie de cette prostituée américaine, que j’avais trouvée passionnante.
Dans ce roman, le dernier écrit par Nuala O’Faolain avant sa mort, c’est une plongée dans l’Irlande profonde à laquelle le lecteur est convié.
Rosie a la cinquantaine et se pose beaucoup de questions sur cette nouvelle étape de sa vie. Elle sort en effet d’une relation désastreuse avec Léo ; elle a beaucoup voyagé dans le passé, pour son travail essentiellement ; elle revient aujourd’hui au pays auprès de Min, sa tante, qui l’a élevée et a pris soin d’elle et de son père jusqu’à la mort de celui-ci.

Nuala O’Faolain nous entraîne donc ici dans la vie de ces deux femmes, Rosie et Min, et de tous les changements que le retour de Rosie provoque : Min, à la surprise de sa nièce, réalise enfin ses rêves et devient indépendante alors même que Rosie était rentrée pour elle, inquiète pour sa santé. Rosie, quant à elle, se lance dans un projet de livre, mais en profite pour tenter de trouver les réponses à de nombreuses questions qu’elle se pose sur son histoire familiale, ses liens avec son père, la vie de sa mère, la présence de Min dans cette équation…
Finalement, il se dégage de ce roman un sentiment d’apaisement, de grande sérénité, malgré les bouleversements majeurs que vont connaître ces deux femmes. Tout se passe en définitive comme si elles prenaient enfin le temps de se connaître, de se retrouver, et surtout de se voir enfin elles-mêmes, d’assumer réellement qui elles sont et ce qu’elles veulent faire de leur vie. C’est donc un roman sur l’acceptation, de soi, de son âge, des évolutions dans sa vie, un livre sur le vieillissement aussi, et une très belle peinture de l’Irlande contemporaine. Le discours est fluide, les mots empreints de poésie, l’histoire et la vie de Rosie se déroulent sous les yeux du lecteur qui contemple avec elle la maison de l’enfance de Min, la mer qui s’étale au loin… La description du décor que fait l’auteur est magnifique, à la fois brute et forte comme l’est l’Irlande, et emplie de toute la tendresse de l’auteur pour son pays, tendresse qu’elle sait admirablement transmettre au lecteur.

Pour aller plus loin : cliquez ici.

Paru aux éditions Sabine Wespieser, 2008. ISBN : 2-84805067-5
Paru aux éditions 10/18, 2010 (Domaine étranger). ISBN : 978-2-264-04994-0

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire