En passant...



Voici un petit aperçu de mes lectures,
passées ou en cours.

Et comme un blog se nourrit aussi
des commentaires de ses lecteurs,
n'hésitez pas à vous exprimer, vous aussi !

mardi 31 août 2010

L'Homme que l'on prenait pour un autre, de Joël Egloff


Ce livre m’a été conseillé par une collègue, qui l’avait lu et l’avait trouvé très drôle.
Autant le dire tout de suite, je n’ai pas du tout été de son avis. Au mieux, les premières pages m’ont fait sourire, mais ne m’ont absolument pas fait rire.

Ce roman est l’histoire d’un homme au visage tellement commun qu’il est sans cesse pris pour quelqu’un d’autre : pour un ancien compagnon de cellule, pour le traître d’une bande de voyous, pour le mari de la voisine du dessous ou l’amant d’une inconnue… Ce roman se laisse lire car il est bien écrit. Tout au long de l’histoire, le lecteur n’a qu’un seul point de vue, celui de cet homme dont on ne connaît pas le vrai nom, mais qui est appelé par les autres « Pierre Simon » ou « Le Pouilleux », ou autre. Le lecteur est ainsi promené d’une rue à l’autre, d’un appartement à la boutique du cordonnier, de la rue à la maison de retraite… sans jamais savoir de qui, finalement, il suit les pas. De ce point de vue, le roman est très bien monté, laissant jusqu’à la fin le mystère sur celui dont on lit les déboires.
Pour le reste, c’est un roman plutôt décevant en ce qu’il ne donne aucun dénouement. Qui est cet homme ? Que s’est-il passé dans son appartement ? Lui a-t-on pris sa vie ? A-t-il pris la place de quelqu’un d’autre ? Est-il tout simplement fou ? Amnésique ?

Les questions se bousculent et restent sans réponse. C’est donc un roman qui interpelle, qui interroge… mais qui, en ce qui me concerne en tout cas, ne restera pas dans mes souvenirs très longtemps, car il sera chassé par une autre lecture que j’espère plus enthousiasmante. Je ne me suis pas ennuyée, non. Mais on m’avait présenté ce roman comme plein d’humour et très drôle, ce qui n’est à mon avis pas le cas. Ceci dit, pour qui aime la loufoquerie, c’est sans doute un roman à lire !

Paru aux éditions Buchet/Chastel, 2008.
Paru aux éditions Pocket, 2009. ISBN : 978-2-266-18431-1

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire