En passant...



Voici un petit aperçu de mes lectures,
passées ou en cours.

Et comme un blog se nourrit aussi
des commentaires de ses lecteurs,
n'hésitez pas à vous exprimer, vous aussi !

mercredi 27 février 2013

L'Alsace des Romantiques (de 1815 à 1871), de Marie-Thérèse Fischer et Robert Bressy


Ce tome 10 est le dernier paru d'une série de 12 albums prévus sur l'Alsace et son histoire quelque peu tourmentée. Il s'agit d'une bande dessinée, dans la mesure où le récit est construit comme une bande dessinée « classique », mais en réalité, il n'y a pas à proprement parler d' « histoire », sauf celle de la région, justement. Les cases reprennent des différents événements qui ont jalonné l'histoire de notre région, et si l'on retrouve quelques personnages au fil des pages, ce n'est bien entendu pas l'objet ici que de les suivre d'album en album. Ce serait d'ailleurs impossible : la série est construite sur le mode chronologique, allant de l'Antiquité au tome 1 à l'époque contemporaine au tome 12.
L'intérêt de cette série est donc là historique exclusivement, puisqu'il permet de vulgariser l'histoire de la région, pour les néophytes qui, comme moi, ont plutôt été abreuvés de l'histoire de la Bretagne ou de la France, mais pas du tout de cette histoire-là.

Marie-Thérèse Fischer, scénariste de tous les albums, est historienne, et sa participation à cette série semble être un gage de sérieux. Quant aux dessinateurs (ils sont plusieurs, l'un d'eux étant mort en cours de réalisation de la série), ils prêtent leur plume de manière plutôt réaliste et très classique.
Les textes sont nombreux, parfois complexes (il faut quand même avoir une idée générale de l'histoire de la région pour bien comprendre ce qui se passe dans les albums), et toutes les scènes sont basées sur des faits réels (relatés par ailleurs dans des textes historiques, ou faisant allusion à des objets, lieux ou événements dont les références sont données à la fin de chaque tome de la série).

Ici, nous sommes au cœur du 19e siècle, en pleine industrialisation de l'Alsace. L'arrivée du chemin de fer n'est pas étrangère d'ailleurs au développement industriel de la région, particulièrement prégnant dans une ville comme Mulhouse, par exemple. Mais il est aussi question des conflits avec l'Allemagne, de l'Empire... le tout rattaché à l'histoire de la France, ce qui permet de remettre les événements dans leur contexte national.

Cette série a donc l'ambition de mettre l'histoire de l'Alsace à la portée de tous, et pour ma part, je trouve qu'elle y parvient plutôt bien, même si il faut parfois s'accrocher pour comprendre. En tout cas, ce peut être une excellente entrée en matière, capable de susciter la curiosité à propos d'une époque ou une autre. Rien n'empêche donc d'approfondir ses connaissances en allant directement sur les lieux mentionnés, par exemple, voire de se documenter plus sur un lieu, une ville ou un événement particulier.

Paru aux Éditions du Signe (Cette histoire qui a fait l'Alsace), 2012. ISBN : 978-2-7468-2732-5.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire