En passant...



Voici un petit aperçu de mes lectures,
passées ou en cours.

Et comme un blog se nourrit aussi
des commentaires de ses lecteurs,
n'hésitez pas à vous exprimer, vous aussi !

samedi 8 octobre 2011

Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, de Jonas Jonasson



Allan Karlsson va fêter ses cent ans. C'est à dire que la maison de retraite où il vit désormais a convoqué, par l'intermédiaire de Sœur Alice, la responsable de l'institution, Monsieur le Maire, mais aussi la presse à l'occasion de cet anniversaire hors du commun. Allan Karlsson est en effet un centenaire tout ce qu'il y a de plus alerte, doté d'un caractère bien trempé. Mais si la maison de retraite se pare de ses habits de fête, ainsi que les autres résidents plus ou moins conscients de l'événement qui se prépare, il n'en est pas de même pour le héros du jour. Car Allan n'a que faire de cette journée, qui plus est de la fête qui se prépare pour lui. Au lieu de ça, quelques minutes avant que Sœur Alice ne vienne le chercher dans sa chambre, Allan... fugue par la fenêtre. En charentaises.

Commence alors une course poursuite dans la ville, à la gare, puis dans toute la Suède, la police pensant dans un premier temps à un enlèvement, puis, au fil des pistes que laisse le centenaire derrière lui, à un complot, voire à un gang dont il serait le meneur. De situations rocambolesques en poursuites improbables, le centenaire fait défiler sous les yeux du lecteur non seulement son épopée présente, mais aussi toutes celles qui l'ont précédées, depuis sa naissance jusqu'à son fameux centième anniversaire.
Il faut dire que l'homme en a vu des choses dans sa vie et qu'il a rencontré les plus illustres hommes : Harry Truman, Mao Tse Tung, Staline, Franco... il a tout vu, tout fait, sans jamais se départir de sa simplicité et d'une seule envie : qu'on lui fiche la paix.

J'ai dévoré ce roman !!! Oui, je suis emballée. Il est parfaitement illogique, bourré de personnages tous plus improbables les uns que les autres, les incursions dans l'Histoire sont quelque peu téléphonées voire totalement absurdes, et pourtant, j'ai accroché, vraiment. Parce que ce livre est inventif. Il est plein d'espoir, plein de bonne humeur, de rêve, les retournements de situations sont légions et jusqu'à la fin, on ne sait pas vraiment ce qui va se passer, qui va gagner... les personnages hauts en couleurs sont particulièrement attachants... Je pourrais continuer longtemps comme ça tellement ce livre m'a enthousiasmée ! Si ce n'est pas encore fait, précipitez-vous : c'est un véritable roman jubilatoire !!

Traduit du suédois par Caroline Berg
Paru aux éditions Presses de la cité, 2011. ISBN : 978-2-258-08644-9

4 commentaires:

  1. C'est un livre que je voulais recevoir en partenariat mais ça ne s'est pas fait. J'avais été attirée par le sujet. Je vois que j'ai raté une lecture plaisante!

    RépondreSupprimer
  2. Ah oui ! J'en ris encore quand je me remémore l'histoire !

    RépondreSupprimer
  3. Le titre de ce roman m'a attirée quand je l'ai vu en librairie ! Ton billet m'a confortée dans l'idée de le lire ! :)

    RépondreSupprimer
  4. J'espère qu'il te plaira autant qu'il m'a plu !

    RépondreSupprimer