En passant...



Voici un petit aperçu de mes lectures,
passées ou en cours.

Et comme un blog se nourrit aussi
des commentaires de ses lecteurs,
n'hésitez pas à vous exprimer, vous aussi !

jeudi 12 septembre 2013

Manuel du Guerrier de la Lumière, de Paulo Coelho


J'avais acheté ce petit livre à sa sortie, en 2000, à une époque où on parlait beaucoup de Paulo Coelho à cause de l'Alchimiste. Bizarrement, je n'ai jamais lu ce dernier titre, sans doute à cause de ma propension à éviter les trop grands succès de librairie, de peur d'être déçue. Et puis celui-ci était court, me « parlait » bien sur le moment... sauf que je ne l'avais jamais ouvert. Je l'ai redécouvert lors de mes fouilles dans mes cartons à la recherche d'un peu de lecture au cours de mes nombreuses heures d'allaitement, et je me dis que j'ai bien fait de ne l'ouvrir qu'aujourd'hui. Il y a 15 ans; je n'y aurais sans doute rien compris. Comme quoi, il y a un temps pour lire certains livres.

Ce livre, plutôt qu'un texte suivi, est un recueil de très courts préceptes relatifs au « guerrier de la lumière » et à son combat, son entraînement, sa philosophie de vie. D'ailleurs, la 4e de couverture le dit bien : « On trouvera dans ce livre bref, simple et précieux, la synthèse de la philosophie humaniste de Paulo Coelho : un message de confiance et de vie [...] ».
Je me suis tout d'abord beaucoup interrogée, à la lecture de ce petit opuscule. Qu'est-ce que c'est que cette philosophie ? Que sont les « guerriers de la lumière » ? Quelle idéologie, religion, sous-tend ce texte ?
Au fil de ma lecture, j'ai trouvé de plus en plus de références à Dieu, au Christ, à la Bible. Et je m'y suis sentie mieux. Ouf, il ne s'agissait pas d'une quelconque philosophie orientale, de celles contre lesquelles je me suis battue il y a trois ans et qui ont failli me perdre. Non, là, il s'agit d'une « philosophie » humaniste, basée sur la foi chrétienne, bien identifiée.
J'y ai retrouvé beaucoup de choses qui, aujourd'hui, me font vivre. Le non-jugement, la vision positive de l'homme et de la vie, la place première de Dieu, le respect de l'autre, y compris de l'ennemi ou de l'adversaire, la certitude de la présence du Mal dans cette vie, contrairement à ce qu'on veut nous faire croire...
Ce livre a un défaut : à vouloir s'adresser à tous, peut-être pour ouvrir le lectorat aux non-croyants, sa force en est amoindrie. Il y aurait tant de choses à dire sur la vision chrétienne du combat entre le Bien et le Mal... pourquoi se contenter d'une vision édulcorée ? Pour ne pas faire fuir les lecteurs ? Le courage, n'est-ce pas aussi aller jusqu'au bout de ses idées, de ses principes, de ses convictions profondes ? Tant qu'à y aller, pourquoi ne pas y aller « vraiment » ?
C'est simplement dommage...

Paru aux éditions LGF (Le Livre de Poche), 1998. ISBN : 2-253-14772-9.

2 commentaires:

  1. Un auteur que je n'ai jamais lu, je ne commencerai pas par celui ci...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du même auteur, j'avais lu Le Zahir, et je n'avais rien compris... Etrange...

      Supprimer