En passant...



Voici un petit aperçu de mes lectures,
passées ou en cours.

Et comme un blog se nourrit aussi
des commentaires de ses lecteurs,
n'hésitez pas à vous exprimer, vous aussi !

lundi 31 août 2015

Sillage, 6 : Artifices, de Jean-David Morvan et Philippe Buchet



Le Général Rib'wund a été emprisonné pour sa participation active à un trafic de planète (découvert dans le tome 4, cette fameuse intrigue se dévoilant sur plusieurs épisodes). Et Nävis a décidé d'aller le voir en prison. Mais en chemin, son vaisseau est victime d'un attentat et elle est forcée d'atterrir, avec Snivel, sur une planète inconnue sur laquelle une guerre fait rage entre le peuple Gunjinn et les Mekkas (des sortes de robots) qui les persécutent.

Cet épisode est plutôt drôle tant les poncifs y sont légion. Les Gunjinns sont une caricature de civilisation machiste et Nävis va tenter d'y introduire un peu d'égalité pour les « hembras », les femmes Gunjinns.
Par ailleurs, le scénario est plutôt simple et rappelle beaucoup l'intrigue de départ du film Terminator, où les machines ont pris le pouvoir et leur indépendance vis-à-vis des êtres qui les ont créés. On retrouve d'ailleurs ce même thème dans d'autres séries de bande dessinée, comme par exemple le premier tome de la série Yoko Tsuno, « Le Trio de l'étrange », de Roger Leloup.

Cet épisode est drôle parce qu'il est caricatural et qu'il pousse à l'extrême plusieurs logiques en même temps : l'opposition machisme-féminisme d'une part et le fantasme de l'intelligence artificielle toute puissante d'autre part. Ces deux logiques donnent lieu à des situations cocasses et absurdes tout à fait jubilatoires.
Un bon épisode !

Paru aux éditions Delcourt, 2003 (Néopolis). ISBN : 2-84789-148-X

____________
Tiens, là non plus, ce n'est pas cette couverture que j'ai sur mon album !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire