En passant...



Voici un petit aperçu de mes lectures,
passées ou en cours.

Et comme un blog se nourrit aussi
des commentaires de ses lecteurs,
n'hésitez pas à vous exprimer, vous aussi !

mercredi 18 mai 2011

Bienvenue chez les Ch'tis, de Veys et Coicault


De chacun des salons bios et foires aux vins auxquels il participe, mon mari me ramène toujours un petit quelque chose : du chocolat, de la charcuterie... en général, ces cadeaux sont des nourritures du corps, donc. Fait étrange, lors de l'un des derniers, il a trouvé... cette bd. Et nous avions beaucoup aimé le film.
J'ai pour ma part beaucoup apprécié la bande dessinée également. En soi, elle n'a rien de particulièrement original : elle reprend très fidèlement le scénario du film et seule la fin est un peu plus développée, le support écrit et dessiné le permettant. Le lecteur retrouve donc les personnages, les situations, les gags... jusqu'à l'affiche du film, reprise pour la couverture de la bd sous forme de dessin. Au niveau illustrations, d'ailleurs, les auteurs sont allés jusqu'à représenter les acteurs de manière assez fidèle et convaincante. Les traits sont caricaturés mais plutôt convaincants.
Alors ? Un simple produit dérivé pour surfer encore sur la vague du succès du film ?
Sans doute. Mais j'aime bien trouver un petit « plus », un intérêt particulier à chaque livre, s'il en a. Et ici, l'intérêt est le complément que la bd apporte au film. Dans le film, les dialogues sont très importants, mais aussi très rapides. Et pour qui, comme moi, n'a pas pris Ch'timi en option au bac, certaines répliques peuvent échapper à l'entendement, ce qui a été mon cas.
Vous me direz que du coup, le film à cet intérêt supplémentaire qu'on peut le regarder plusieurs fois et mieux le comprendre, le savourer à chaque fois ? Oui, tout à fait. Sauf qu'en ce qui me concerne, j'ai tendance à être un peu moins concentrée sur un film que j'ai déjà vu plusieurs fois, alors que je peux passer des heures à décortiquer un dessin ou une bd. Eh oui... nul n'est parfait ! Donc le fait de voir les dialogues écrits m'a laissé tout loisir de les savourer.
Cette bd est donc à prendre pour ce qu'elle est : un simple produit dérivé qui n'apporte pas grand-chose de plus à un film qui se suffit à lui-même. Ce n'est bien sûr pas dans un autre but qu'elle a été écrite : il s'agit là d'une adaptation, d'un produit marketing de plus autour du film. Soit. Pour ma part, j'ai passé un agréable moment avec cette bande dessinée entre les mains, sans plus. Mais sans regret aucun non plus !

Paru aux éditions Delcourt, 2007. ISBN : 978-2-7560-1537-8.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire