En passant...



Voici un petit aperçu de mes lectures,
passées ou en cours.

Et comme un blog se nourrit aussi
des commentaires de ses lecteurs,
n'hésitez pas à vous exprimer, vous aussi !

vendredi 20 mai 2011

La Cote 400, de Sophie Divry

Gwen a déjà fait un billet sur son blog à propos de ce petit livre, et je ne pouvais décemment pas passer à côté. Je l'ai donc commandé la semaine dernière et l'ai dévoré hier. Il faut dire qu'il est très court (64 pages !), et on y rencontre une bibliothécaire responsable du rayon géographie dans le sous-sol de la médiathèque où elle travaille. Un lecteur s'est laissé enfermer dans le sous-sol, il y a passé la nuit, et notre bibliothécaire le découvre là en prenant son service ce matin-là, avant l'ouverture de la médiathèque au public. Elle qui fait tout pour ne pas se faire remarquer, qui met un point d'honneur à être discrète et disponible pour le public, se lance alors dans un monologue qu'il nous est donné de lire ici. Dans ces quelques pages, on trouve tout : les préjugés, les travers, les bonnes choses aussi, sur les bibliothécaires, les lecteurs et les bibliothèques.
J'ai beaucoup ri à cette lecture, et si je n'ai pas toujours reconnu mes propres pratiques professionnelles, je suppose que ce portrait doit être assez fidèle à ce que vivent certaines documentalistes. Et puis, le monologue est drôle, un peu pathétique aussi, en tout cas, il permet en peu de pages de découvrir cette femme, ce qui fait sa vie : son métier, son passé, ses doutes, ses espoirs, ses haines, ses rancoeurs... Elle est horrible, aigrie, mais aussi très drôle dans ses excès, sa mauvaise foi, attachante dans ses attentes et son humanité. Finalement, ne cherche-t-elle pas dans les livres ce que chacun de nous tente de trouver dans la vie ?
Je vous laisse un petit extrait, auquel je ne peux résister tellement il m'a fait rire hier :
"On n'est jamais seule quand on vit parmi les livres. Eux, ils m'élèvent. L'important, c'est d'être élevée. C'est pourquoi il m'est particulièrement pénible de travailler au sous-sol [...]." (p. 18)

Publié aux éditions Les Allusifs, 2010. ISBN : 978-2-923682-13-6.

1 commentaire:

  1. Un humour corrosif et des remarques qui sonnent juste. J'avais bien aimé aussi...

    RépondreSupprimer