En passant...



Voici un petit aperçu de mes lectures,
passées ou en cours.

Et comme un blog se nourrit aussi
des commentaires de ses lecteurs,
n'hésitez pas à vous exprimer, vous aussi !

vendredi 11 avril 2014

Meurtre au champagne, d'Agatha Christie

La couverture de l'exemplaire que j'ai, qui date de 1978, est bien plus "flippante"...

Dans ce roman policier, il n'y a au départ pas d'histoire. Juste des souvenirs. Des doutes. Des faits.
Rosemary s'est suicidée l'année précédente. Mais Georges, son mari, a reçu des lettres anonymes affirmant qu'elle a été assassinée. Iris, la sœur de Rosemary, est devenue riche par la mort de sa sœur. Stephen Farraday, habile politicien, était l'amant de Rosemary. Sandra, sa femme, était-elle au courant ? Et quel est le rôle du mystérieux Anthony Browne, autre intime de la défunte ? Et il y a aussi Ruth, la précieuse secrétaire de Georges qui semble bien être tombée amoureuse de son patron...
Tous les personnages de ce récit avaient une raison plus ou moins évidente de vouloir la mort de Rosemary. Georges essaie d'y voir clair et organise un dîner au même endroit que celui au cours duquel sa femme a bu le poison mortel. Mais le dénouement de ce dîner ne sera pas du tout celui auquel il s'attendait !

Ce roman m'avait déjà impressionnée, plus jeune, lorsque je l'avais lu pour la première fois. L'intrigue est simple, limpide même, une fois qu'on arrive au dénouement. Tout le talent d'Agatha Christie consiste à donner la réponse dès le début, en la noyant dans les nœuds de l'intrigue pour mieux bluffer le lecteur à la fin de l'histoire.
Ni Miss Marple, ni Hercule Poirot dans cet opus, et pourtant, c'est grâce à la psychologie que la solution de l'énigme est trouvée. Une fois de plus, du grand art !

Paru aux éditions LGF (Le Livre de Poche), 1978. ISBN : 2-253-01769-8.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire