En passant...



Voici un petit aperçu de mes lectures,
passées ou en cours.

Et comme un blog se nourrit aussi
des commentaires de ses lecteurs,
n'hésitez pas à vous exprimer, vous aussi !

lundi 4 novembre 2013

I.R.S. All Watcher, tome 1 : Antonia, de Alain Queireix et Stephan Desberg


I.R.S. All Watcher, c'est une sorte de spin-of de la série I.R.S., déjà chroniquée ici. Comme pour la série XIII, elle fonctionne sur un mode différent de la série-mère, avec un personnage central par album. Ici, Antonia.

Je n'ai lu que ce premier tome, j'ignore donc de quoi vont parler les autres, mais il semble qu'ils soient au nombre de sept, formant un tout cohérent et une histoire complète. Le terme All Watcher semble désigner une entité mystérieuse qui, telle un vrai trou noir financier, aspirerait des milliards de dollars.
Cet album-ci est donc le premier de la série. Larry B. Max, après une enquête sur les comptes secrets du Vatican (tomes 9 et 10 d'I.R.S.), rencontre Antonia, jeune femme de 23 ans, très belle, fragile, mais dotée d'une hérédité compliquée qui va la mener malgré elle sur des sentiers où elle ne veut pas aller. Sa rencontre avec Larry pourrait permettre à ce dernier de clore son enquête italienne mais, comme souvent dans ce genre d'histoires, les choses se compliquent quelque peu. Antonia est la fille d'un tueur à gages qui a décidé pour elle de lui transmettre le flambeau familial. Cet album est celui de son initiation, mais la jeune femme ne se sent pas faite pour ce « travail » et lutte de toutes ses forces pour conserver sa vie et sa conscience.
Entre BD d'espionnage et intrigue financière, encore une BD à laquelle j'ai bien accroché, même si, n'ayant pas lu toute la série I.R.S., j'ai parfois eu quelques soucis pour raccrocher tous les wagons. Ceci dit, ce n'est quand même pas trop compliqué, et je suppose que l'une peut très bien se lire sans l'autre.

Paru aux éditions Le Lombard (Troisième Vague), 2010. ISBN : 978-2-8036-2535-2.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire